Boulangerie au féminin: Au Fournil d'Elena

Dernière mise à jour : sept. 20



Le boulanger est une boulangère.


« Le boulanger est une boulangère! » voilà ce que me répond avec un air goguenard, le conjoint d’Elena lorsque je lui pose des questions sur la fabrication du pain.

Moi qui me croyais à mille lieues de la moindre pensée stéréotypée, me voilà surprise; à ma décharge, cette profession n’est que peu représentée par la gent féminine, un pour cent de la population environ!

Devant mon air interloqué qui ne manque pas de le faire rire, le mari de la boulangère

m’explique que la patronne ici c’est Elena et que c’est elle, et elle seule, qui pourra répondre à mes interrogations..Ma curiosité est piquée: une femme, du pain, une nouvelle quête de goût s’annonce!


Elena

Il est 10h30; avec le masque je ne vois que ses yeux un peu rougis par cette nuit de travail. Elena est présente au fournil depuis deux heures du matin mais travaille encore avec enthousiasme à façonner ce dont elle a rêvé la courte nuit précédente: une pâte au curry pour de nouvelles pizzas… cette femme n’arrête jamais!.

« Ce qui me motive? c’est que mes clients soient contents, je les écoute, je m’adapte à leurs goûts ».


Le respect du travail est une valeur qu’Elena a chevillée au corps; de son enfance dans la campagne roumaine elle a gardé le bon sens paysan, elle sait l’importance du produit, du travail :« j’ai eu la chance d’apprendre ce métier, je n’ai pas le droit de me plaindre».

Si son apprentissage a commencé en Roumanie, c’est à Paris dans le 17 ème arrondissement et en région parisienne que son aventure boulangère a continué. Puis elle a posé ses valises à Dieppe pour offrir une qualité de vie à sa fille dans une ville à taille humaine.


Essayer, tester, créer… Elena est passionnée, « il faut aimer ce que l’on fait » me dit-elle, je ne doute pas un instant qu’Elena aime la boulangerie passionnément: six jours sur sept, pendant que la ville dort, elle pétrit, façonne, cuit pour ses clients des pains variés et délicieux.

Véritable cordon bleu dans le privé, elle cultive son potager et transforme tout elle-même: « chez moi tout est fait maison! ».

Son goût pour ce qui est bon et son exigence pour la matière première, elle les met au service de sa clientèle: des meilleures farines locales (label rouge), à la torréfaction des graines pour exalter les saveurs et les arômes, au choix d’une crème d’amande pure pour ses galettes (classées quatrièmes meilleures de Seine Maritime ), rien n’est laissé au hasard.



Une seule façon de faire le pain: respectueuse.


Si au fournil d’Elena tout se fait dans le respect des traditions, en donnant du temps: au levage, à la cuisson… la nouveauté a aussi sa place pour répondre à l’énergie créatrice d’Elena; pain au cacao, pain marin et bientôt pain à la semoule de blé associant croustillant et moelleux…. j’en salive par avance!





Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin: Elena n’est pas seule dans sa démarche de qualité, un pâtissier de talent, une vendeuse tout aussi passionnée qu’elle qui connaît les pains et sait vous orienter vers le meilleur choix pour accompagner plats ou fromages et enfin un conjoint qui partage les mêmes valeurs et accompagne sa femme dans ce travail extraordinaire!





« Chez Elena » est l’exemple des derniers bastions de la tradition boulangère, artisanale et respectueuse; c’est une des dernières fabrications qui se font au coeur de la ville… se nourrir localement et sainement a ici du sens, le pain est symbole de vie n’est-ce pas?


Cet article vous a donné envie de rendre visite à Elena? retrouvez- moi sur les réseaux sociaux pour de nouvelles adresses et abonnez-vous à ma newsletter pour bénéficier en avant première de mes coups de coeur.


Au Fournil D'Elena

16 Rue Gustave Rouland, 76200 Dieppe















874 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout