• Anne

Chez Céline: découvrir le fumage

Mis à jour : 16 nov. 2020


Il faut être matinal pour rencontrer Céline et sa famille, cinq heures trente… j’ai cru qu’il y avait erreur : « vous voulez dire, du matin…? ».

L’aube se lève à peine. Avec le confinement j’ai perdu l’habitude de me lever aussi tôt mais il fait doux ce matin, cela rend mon réveil moins difficile! .

Je file vers le port de Dieppe avec enthousiasme, consciente de la chance qui m’est offerte de découvrir une technique qui m’est inconnue: LE FUMAGE


Avez- vous déjà fumé du poisson? Moi, non !


Mais c’est quoi le fumage?


Pour les gens de bord de mer, la question peut paraître incongrue, j’avais déjà mangé du poulet boucané aux Antilles mais je ne m’étais pas vraiment intéressée à la technique.

Le fumage est un mode de conservation des aliments, plutôt très ancien car il daterait… du paléolithique!

Les composants de la fumée imprègnent l’aliment qui se colore et s’aromatise.

C’est par Céline que je suis accueillie quai Gallieni, le masque et la distanciation n’empêchent en rien de voir l’énergie qui anime cette femme!

Suite à une reconversion professionnelle, elle a créé seule son entreprise, je suis admirative lorsqu’elle me décrit son parcours qui aura duré plus d’une année entre les démarches administratives et l’élaboration des recettes.

La fumaison n’est pas chose facile, sa réussite exige une expertise, un savoir faire: entre l’espèce de poisson, le salage, le temps de fumaison ( à froid ou à chaud) et la météo, rien n’est laissé au hasard.



Pour rencontrer Céline, rendez-vous à Dieppe :

18, Quai Gallieni


Ou sur les marchés :

- Dieppe le mardi, jeudi et samedi matin

- Auffay le vendredi matin

- Offranville le vendredi après-midi

- Saint-Valéry-en-Caux et Eu le vendredi        

- Luneray le dimanche

- Veules-les-Roses le mercredi


Et pour toute commande: 06 71 76 67 65


En savoir plus sur l'entreprise "Chez Céline"


Comme Madeleine, sa grand-mère, Céline fumait son poisson à la maison. C’est par amour pour ce produit qu’elle a choisi de développer cette activité qui reste familiale car elle est aujourd’hui accompagnée de deux de ses filles et de son mari.

Ils travaillent de concert à l’élaboration de saumon à la ficelle, bulot, cabillaud, hareng… les produits sont frais car préparés tous les jours pour s’adapter aux arrivages et à la clientèle. Ils sont de grande qualité: le saumon label rouge vient d’Écosse.



La fumaison est faite au bois de hêtre et le procédé est artisanal, alors forcément le goût y est, et quel goût…la texture est moelleuse et fondante, le poisson est salé et fumé juste comme il faut, c’est divin!


Alors, convaincus?

Posts récents

Voir tout