Escale à Pourville





Pourville, une muse sur la Côte d’Albâtre


Evoquer Claude Monet, se remémorer le passé et découvrir Pourville...

Il est des endroits qui me font me sentir humble, tant les éléments peuvent s’y exprimer parfois violemment; des endroits difficiles à décrire tant ils se façonnent différemment au gré du temps, de la marée ou du moment de la journée… Bienvenue en Normandie, bienvenue sur la Côte d’Albâtre! notre première étape: Pourville.


S’arrêter.... Les S de Pourville.

En quittant Dieppe par la route de la côte se trouve, au détour d’un virage, un point de vue pour le moins spectaculaire! il s’ouvre sans crier gare sur les falaises et la plage de Pourville.(C'est en tant que passagère de la belle Alpine de Monsieur H du Club Alpine Dieppe que je le découvre)!


Venez comme moi à marée basse, au petit matin ou au coucher du soleil vous assisterez alors un spectacle saisissant.

La lumière comme un projecteur de cinéma, tantôt crue ou caressante quand l’astre disparaît au large, joue avec le paysage.

Je ne suis plus sûre des couleurs, ma palette chromatique s’agrandit; la mer est-elle bleue, verte, grise…? la craie des falaises est-elle blanche?

Je suis loin d’avoir l’assurance de Claude Monet qui affirmait: « Je peins ce que je vois, et non ce qu’il plait aux autres de voir ».


Comme il est aisé de comprendre l’engouement des artistes pour ce lieu!.




Un impressionniste à Pourville: Claude Monet

A la fin du 19 ème siècle de célèbres peintres impressionnistes ont posé leur chevalet dans la région, Monet est l’un des plus connus.

Il faut imaginer que Pourville était alors un lieu de villégiature prisé, l’engouement des bains de mer dont Dieppe, si proche, fut l’une des figures de proue, la fit passer de village de pêcheurs à « place to be ».


Deux grands hôtels de luxe, un casino, des villas dont la Villa Juliette, que louait Monet, composaient un cadre idyllique pour une promenade en front de mer.



Si aujourd’hui il ne reste plus de traces matérielles de ces somptueux édifices, c’est que Pourville porte les stigmates d’une bataille historique assez méconnue de la seconde guerre mondiale : l’opération Jubilee.

Nom de code: Green Beach (19 Août 1942)

Il est difficile de parler de Pourville sans rendre hommage aux soldats canadiens du South Saskatchewan Régiment et du Queen’s Own Camerons Highlanders of Canada.

Le drapeau canadien est omniprésent à Pourville, les plaques commémoratives rappellent ce qui s’est joué ici…

A l’évocation de la bataille me vient un vocabulaire peu utilisé de nos jours: bravoure, abnégation, sacrifice ou encore don de soi.

Si l’on écoute attentivement, peut-être peut-on entendre l’écho des pipers qui entonnèrent à la cornemuse « the hundred pipers » … et rendre hommage en les citant au Lieutenant-Colonel Meritt, au Lieutenant Cunningham et à leurs troupes qui, au péril de leur vie, dans un acte d’ultime bravoure, défendirent la plage afin de protéger les barges de soldats qui tentaient de rejoindre les destroyers au large.


Aimer Pourville

Une plage prisée, un peu « old school ».


Si le casino et les hôtels furent détruits, il n’en reste pas moins de belles bâtisses et des rénovations de bon goût.

Pourville a un charme discret, un petit côté rétro, prisé tant par ses habitants que par les visiteurs parisiens ou étrangers.

L’été en fait une destination courue avec en point d’orgue « les Puces pourvillaises » et l’automne n’est pas moins attractif avec la traditionnelle « course de Côte ».


Pourville est une station balnéaire qui vit à l’année; petite, certes, mais grande d’un passé historique, de manifestations de choix.


Elle est un théâtre à ciel ouvert laissant admirer des décors grandioses et parfois violents… quand la tempête s’associe aux grandes marées, la mer prend possession de la promenade laissant parfois s’abattre sur elle une pluie de galets.. mieux vaut être à l’abri pour profiter de ce spectacle fascinant!


Claude Monet, Claude Debussy, Marcel Proust ont résidé à Pourville…. et vous?




Que faire à Pourville?

  • Découvrir la permaculture avec Alex, Clémence et toute l’équipe de l’association « nouvelles élégances »!

Au jardin des Loups il est possible d’acheter des légumes, de participer à des activités autour de la pédagogie, des plantes sauvages… mais aussi de partager, discuter et manger les produits du jardin. Un lieu pour échanger, manger, apprendre… et vivre l’esprit « permaculture ».

  • Surf in Pourville pour tester le Paddle

Surf in Pourville est le club le plus proche de Rouen et de Paris pour s’initier au Surf, au Body Board ou encore au Paddle!!!

  • Se promener dans le bois de Bernhouville…

… et partir à la recherche des vestiges des seigneurs du château d’Hautot.

  • Mes coups de coeur, ma version "slowlife" à Pourville...

Dormir à la villa Gabrielle… et profiter d’une vue plongeante sur la plage de Pourville depuis la magnifique terrasse; la villa est somptueuse, les propriétaires sont adorables… dites-leur que vous venez de ma part!


Manger une marmite de poisson à l’Aquilon

Les plats sont « faits maison », et font la part belle aux produits locaux. La salle est lumineuse et la terrasse panoramique est courue en été!

Prendre un Spritz au coucher de soleil au beach bar normand « les Cabines ».

C’est « the place to be » à Pourville!


Faire le plein de produits locaux chez « les saveurs d’Eric » et faire un pique-nique sur la plage.


Cet article vous a plu, n'hésitez pas à le partager!






244 vues1 commentaire

Posts récents

Voir tout